Annonce

Bienvenue sur le forum du bégaiement.

Malheureusement, le forum a fermé ses portes le 24/09/2014. Les nouvelles inscriptions et les nouveaux messages sont de ce fait impossibles.
Cependant, nous tenons à vous laisser un accès aux archives du forum qui regorgent d'informations et d'échanges passionnés. Les anciens membres du forum conservent quant à eux un accès étendu (sections privées).

A défaut d'existence d'une réelle alternative à ce forum, nous vous invitons à fureter sur ces pages web qui restent elles bien actives :

Nous vous souhaitons un bon parcours au travers des méandres de votre bégaiement et du bégaiement sur internet, et espérons que vous saurez éviter les pièges séduisants, prometteurs mais illusoires (votre bégaiement ne disparaîtra pas en 3 jours...).

CR du club "Paroles" (ex Self-Help) Illkirch (67), le 31/05/

Vous souhaitez rencontrer des personnes bègues, participer à des groupes d'entraide, vous trouverez tout ici.

Modérateurs: debolabeille, Cédric, Alexandre, R0main

Messagepar Alice Marye » 1 Juin 2006 à 20:38

Compte-rendu non officiel de la réunion du club Paroles
158 route de Lyon
Illkirch-Graffenstaden (67)
31/05/2006

Étaient présents par ordre alphabétique : Bruno, Claudine, Irène, Joseph et moi-même
(Un absent excusé)

Présidente : Irène

1) La soirée démarra à 20 heures par des exercices de respirations profondes, sous la tutelle de Joseph.
Devant nos difficultés à bien faire, nous « avouâmes » à Joseph notre manque de régularité d’entraînement, entre les 2 réunions.

2) S’enchaîna un tour de table, où chacun pu s’exprimer.

Quelques phrases entendues au détour des témoignages et approuvées par l’assemblée :
• On bégaie moins quand on se sent l’égal(e) de son interlocuteur
• Le bégaiement renforce la détermination
• Le bègue porte la cicatrice de son mal
• Le sujet qui bégaie en réunion de travail, perd de sa crédibilité
• La souffrance due au bégaiement peut également se traduire en énervement.
• Se préparer aux épreuves orales en se visualisant entrain de bien répondre et en anticipant les questions et les réponses, améliore l’élocution le jour dit.
• Le bègue bégaie moins quand il joue un rôle, quand il n’ « est » pas lui
• En matière de bégaiement, il reste des mystères à éluder

Quelques sujets où nos avis/expériences divergent :
• Le facteur hérédité dans la survenue du bégaiement.
• La nécessité de connaître l’origine du bégaiement pour pouvoir s’en sortir
• le répondeur téléphonique : ami pour certains, ennemi juré pour d’autres

Une allégation fit l’unanimité : d’abord accepter son bégaiement pour en sortir.


3) Une membre lu un extrait du livre Le petit Bonzi de Sorz Chalandon.

Ce roman conte l’histoire d’un petit garçon bègue, prénommé Jacques. Il lui était entre autre, impossible de prononcer son prénom . Voici un extrait. Ce sont les pensées du petit Jacques, à propos de ses mots qui sortent avec difficultés. .…Il avait inventé la machine à redresser les mots. A se venger des mots. A les obliger. Il allait les réveiller en pleine nuit. Trompette : tatatatata. Il allait les faire s’aligner dans la cour, dans le froid, sous les projecteurs blancs et la pluie. Des milliers et des milliers de mots claquant des dents. Il allait faire l’appel. Il allait les réviser. Il allait châtier des mots. Il allait punir ceux qui se moquent de lui, depuis tant et tant. Jacques J Jaa cc Le premier mot de tous. Combien de fois il n’a pas pu se dire ?....

A lecture de l’extrait, il nous semblait évident que l’auteur de cet émouvant roman ne pouvait qu’être bègue (ou ancien bègue).


4) Prochaine action menée par le groupe à Strasbourg

Lors de la précédente réunion était évoquée l’éventualité de se lancer dans le théâtre. Renseignement pris auprès de l’APB, cette dernière nous autorise à prendre à notre compte la pièce de théâtre jouée lors du congrès à Toulouse. Le scénario sera adapté pour que chacun ait un rôle. L’objectif affiché est de s’initier à jouer un rôle, à s’exercer à la représentation. Dans un 2ème temps, nous envisagerions de nous produire devant un public, peut être en 2007.

5) Journée mondiale du bégaiement du 22/10/2006.
Conférence-débat ouverte au public, à Strasbourg.

L’APB nous laisse carte blanche pour définir un sujet de débat, lors de la journée mondiale du bégaiement. Seul impératif : le sujet doit être « contradictoire ».
Après quelques tergiversations, nous optâmes pour le soutien de la lutte contre le bégaiement à l’âge adulte. Notre proposition s’intitule : Les limites de l’orthophonie dans le traitement du bégaiement de l’adulte ». Il restera à l’APB à valider ou non ce choix.

6) La minute bègue-people.
• Passèrent à la moulinette : Bayrou et le prince Albert. Devant la prestance de Bayrou, nous sommes arrivés, en bonne langue de vipère, à la conclusion suivante : cet homme joue le rôle d’un homme politique » c’est pourquoi il ne bégaie pas en public. En privé il est comme nous : confrontré aux difficultés de l’élocution !
• Devant l’hétérogénie du groupe, nous nous demandâmes en combien de minutes un spectateur extérieur se rendrait compte de notre point en commun.

Pris dans nos échanges et nos crises de rigolades, nous ne vîmes pas passer l’heure. A 23h20, nous remîmes la salle en l’état et nous nous quittâmes, avec l’envie de nous revoir rapidement pour continuer notre odyssée.

Prochaine réunion : 28 juin, même lieu même heure.

ordre du jour :
• prise de connaissance de la pièce de théâtre
• validation du thème de la conférence-débat publique
• exercices de respiration



Petit commentaire personnel hors C.R : Je ne bégayais pas, ou très peu, lors de cette réunion. A plusieurs reprises, Joseph me qualifia d’espionne bien parlante ; chargée de surveiller le monde des bègues. Je retiens que je ne bégaie pas lorsque je m’autorise à bégayer.
Alice Marye
Personne qui bégaie
 
Messages: 301
Inscrit le: 21 Avril 2006 à 08:40
Localisation: Strasbourg

Publicité

Publicité
 

Messagepar Alexandre » 1 Juin 2006 à 20:55

Excellent résumé !

Vous faites pas mal de choses, c'est génial. Vous avez appelé le groupe "Paroles" ! C'est finalement assez simple et assez loin de ce que tu évoquais il n'y a pas très longtemps.

Mais c'est super de trouver un endroit où l'on maîtrise son bégaiement, où l'on a une assurance énorme et où on peut enfin se focaliser sur la discussion plutôt que sur ce satané handicap.
Rejoignez la PdB team pour faire avancer la recherche scientifique !
Alexandre
Administrateur, personne qui bégaie
 
Messages: 5904
Inscrit le: 15 Décembre 2005 à 20:08

Messagepar bouh » 1 Juin 2006 à 21:03

bonjour

je me permets qqs remarques

Le sujet qui bégaie en réunion de travail, perd de sa crédibilité --> ne généralisons pas : tout dépend des interlocuteurs

pièce de théâtre un conseil : filmez vous maintenant puis filmez les drnières répétitions , les italiennes, le filage , puis la piece , sans oublier le public , vos proches .

bonne soirée


http://www.ecrannoir.fr/dossiers/cinema99/acteur04.jpg
"Quoi que vous pensiez ou croyiez pouvoir faire, faites-le. L’action porte en elle la magie, la grâce et le pouvoir." Goethe
bouh
Personne qui bégaie
 
Messages: 119
Inscrit le: 13 Mars 2006 à 18:42
Localisation: La Garde

Messagepar Maxime » 1 Juin 2006 à 22:08

Je trouve ton compte rendu très interessant Alice Marye.

Tous les selfs-Help sont de ce genre ?
Maxime
 

Messagepar Alexandre » 1 Juin 2006 à 22:20

J'ai l'impression que celui-ci est particulièrement bien ^^

J'irai prochainement à un self-help à Saint-Etienne, qui a lui-aussi une superbe réputation. D'ailleurs, ils organisent un pique-nique le dimanche 2 juillet. Ce sera une grosse manip visiblement, et d'après ce qu'on m'a dit, c'est l'Evènement annuel du côté de Lyon. J'ai hâte de voir ça. Je vous donnerai des news à ce sujet dès que j'en saurais plus, puis on s'organisera :)
Rejoignez la PdB team pour faire avancer la recherche scientifique !
Alexandre
Administrateur, personne qui bégaie
 
Messages: 5904
Inscrit le: 15 Décembre 2005 à 20:08

Messagepar Alice Marye » 5 Juin 2006 à 21:40

bouh a écrit:bonjour


Le sujet qui bégaie en réunion de travail, perd de sa crédibilité --> ne généralisons pas : tout dépend des interlocuteurs

Je te garantis que lorsqu'une personne, en réunion se perd dans la" sidération en la pensée" [voir post de Thierry discussion "problème d'évocation"] l'idée qu'elle voulait véhiculer tombe à plat.

Sinon, merci pour le conseil de la caméra. C'est une bonne idée. Le fait de se visualiser à la fin de chaque séance va nous dynamiser nous motiver, nous améliorer et sans doûte nous faire éclater de rire. Que de bonnes choses !
Dernière édition par Alice Marye le 5 Juin 2006 à 21:42, édité 1 fois au total.
Alice Marye
Personne qui bégaie
 
Messages: 301
Inscrit le: 21 Avril 2006 à 08:40
Localisation: Strasbourg

Messagepar Cédric » 6 Juin 2006 à 01:54

Merci Alice.

Ton self-help semble bien plus préparé que celui de Bron où l'improvisation règne. J'en toucherai un mot lors du prochain avec ton compte rendu en guise de support si tu le permets ;)

Ne pas bégayer lorsqu'on s'autorise à le faire démontre bien tout le côté pervers du problème même si pour ma part, je peux aussi bégayer quand je m'y autorise.

Mais je ne m'y autorise pas souvent, ou du moins pas assez :/ d'autant plus que ma parole est désormais plutôt acceptable la plupart du temps alors je vis assez mal les "accidents", ceux que je perçois, qui doivent se remarquer comme un arbre unique dans des hectares de prairie (rien trouvé de mieux :cool:).
Cédric
Administrateur, personne qui bégaie
 
Messages: 4387
Inscrit le: 27 Décembre 2005 à 00:10

Messagepar danielgv » 6 Juin 2006 à 16:19

Merci Alice je trouve un self-help très pratique. Je crois que le plus important c´est que les gens sortent motivés
danielgv
Modérateur, personne bègue
 
Messages: 1055
Inscrit le: 15 Janvier 2006 à 21:13
Localisation: Madrid-Espagne


Retourner vers Les groupes de self-help

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités